Aide pour les littéraires et non littéraires. De belles histoires à découvrir...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I will survive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lou
Admin
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: I will survive   Mar 17 Mar - 19:34

Titre :Journal d'Une Survivante
Vendredi 15 avril Cher Journal,
En Europe, un virus sévit parmi nous, et je ne sais pas si je vivrai encore longtemps, ma mémoire restera à jamais inscrite dans l'histoire grâce à toi. Je vais t'expliquer pour que tu comprennes.

Il y a cinq mois environ, un scientifique américain avait bouleversé l’histoire de la science en créant un micro-organisme, à partir de cellules végétales, qui transformait le dioxyde de carbone en dioxygène. Quel savant ! Mes parents refusèrent de le reconnaître. Cette bactérie fut installée dans tous les appartements bourgeois de Manhattan de façon à y améliorer la qualité de l'air.

Peu de temps après l'affaire dégénéra, l'invention ayant développé une mutation contagieuse. Les richissimes langues de bois se métamorphosèrent en chênes. Pour tout te dire, ce n'était pas si mal. J’espère que leur petits caniches les prendront pour des vilains poteaux d'incendie. Mais les domestiques suivirent, en se métamorphosant en de frêles fougères. La hiérarchie n'allait elle donc jamais cesser ? Toutes les voies de passage entre le continent Américain et le reste du monde furent coupées. Les avions, stoppés en route, durent faire demi tour, tout comme les bateaux.

«Tu n'as pas l'âge pour comprendre ! » me répondait-on à la maison quand je demandais pourquoi tout le monde était paniqué au journal télévisé, on me prenait définitivement pour une naïve. La raison pour laquelle on me mit finalement au courant fut que, malheureusement, le virus avait réussi à pénétrer en Europe. Un cargo n'avait plus eu assez de carburant, et avait du s'arrêter d'urgence sur la côte française.
Maintenant, le virus se répand sur notre continent. Par admiration pour mon arrière grande cousine - que je surnomme Gramette et qui a vécu bien pire que moi- je garde mon sang froid. Mais la peur m'envahit de plus en plus.

Lundi 18 avril Cher Journal,
Le danger se rapproche à grands pas. Il a franchi la frontière hier. Des gendarmes distribuent des tracts de recommandations, et de la nourriture. Comment ne pas avoir peur, comment as-tu fait Gramette ? Aux Pays-bas il faisait froid toute l'année, ton annexe n'était même pas chauffée... Je dois survivre, c'est certain, si ce n'est pas pour moi, ce sera pour toi ! Nous avons aménagé notre cave avec des lits, et un réfrigérateur, afin qu'elle soit prête à nous accueillir. Nous y emménagerons mardi ou mercredi d'après les prévisions de père. Ma famille voulait inviter nos proches à nous rejoindre. Or ils étaient déjà enterrés dans des pots, végétant devant leurs téléviseurs. La vie pour eux semblait ne pas avoir bougé d'une feuille. Tant qu'ils pouvaient continuer leurs petites activités, peu leur importait tout le reste.

Mercredi 20 avril Cher journal,
Aujourd’hui est ma première journée dans notre cachette. Autrefois elle servait à entreposer les tonneaux de vin, les murs humides et rougeâtres en sont la preuve. Tout parait lugubre. Seul un petit soupirail illumine ma vie de prisonnière. Nous jeûnons pour économiser le peu de nourriture que nous avons réussi à récupérer grâce à des contacts étrangers. C’est stupide, grâce à ces mutations, la nature prospère, les semences sont meilleures que jamais. Et nous, coincés dans les sous-sols, pouvons mourir de faim. Je m'ennuie beaucoup sans mes amies. Je repense souvent à Gramette. Elle est morte bien trop tôt, 15 ans ,c'est jeune, beaucoup trop jeune. J'ai donc décidé, pour mieux passer le temps, d'observer, à travers la la vitre, les passants métamorphosés dans les rues.

Je m'étais préparée à ce spectacle. Or quand j'en ai aperçu un pour la première fois un cri strident s'est échappé de ma gorge :
-Que se passe-t-il ? A demandé ma mère affolée.
-Un arbre...qui ..qui bouge !Ai-je bafouillé.
Ma mère m'a tendrement caressée les cheveux et m'a posé un petit baiser sur le front. Je me suis assise quelques instants pour reprendre mon souffle. Puis j'ai réfléchi à ce que j'ai vu. C’était sans doute une dame, les petites fleurs dans la couronne ne trompent pas. Mais qu'en était-il de la personne. Elle venait sûrement du quartier.

Depuis longtemps les gens ne se déplaçaient que pour faire des courses. Et chaque rue se devait de posséder un centre commercial. Mais pour minimiser les efforts,des robots programmés faisaient les emplettes pour vous.
En revenant à notre cher arbre, je me dis qu'il doit s'agir de la voisine du dessus. Elle avait toujours eu ce teint brunâtre de grand-mère, et la peau toute ridée. Mais sa chevelure immense n'a pas manqué à la conversion végétale. Ses branches s’étendent sur plusieurs mètres l'obligeant ainsi à marcher au milieu de la route. Quelques petites fleurs,mais surtout des bourgeons,décorent les rameaux. Cette métamorphose est presque agréable à voir.
-A la place de voir la vieille mégère de quatre-vingts ans,voilà qu'elle est rajeunie grâce à cet éveil du printemps bourgeonnant ! me suis-je exclamée tout haut sans le vouloir. Mais cette ignoble bourgeoise l'a bien mérité.
-Arrête avec tes bêtises ! m'a dit mon père. Mais j'ai vu dans ses yeux une petite lueur qui me dit qu'il avait apprécié ma réflexion.

Le lundi 2 Mai Cher Journal,
Plus rien ne va bien pour nous. Mon père est rentré avec un grosse grippe et en pleine transformation le dimanche soir. Il a été infecté en récupérant le colis de nourriture expédié par ses amis asiatiques. A présent, nous n'avons plus rien à manger. Père a été envoyé dans un camp de concentration avec tous les autres de son espèce. Ils devront produire du dioxygène pour le peuple humain, et, en cas de refus, ils seront utilisés en qualité de matériaux de construction ou comme bois de chauffage. Il n'y a aucune garantie que nous ne soyons pas touchés...nous risquons donc de subir le même sort qu'eux.

Mercredi 4 Mai Cher journal,
La contamination a fini son effet sur moi... ma fièvre a baissé, mon rhume s'est dissipé, mais mon apparence est changée. Avec mère, nous sommes devenues de vrais rosiers. Nos épines nous empêchent de dormir et je ne peux plus avaler une miette.
Gramette qu'aurais-tu fais à ma place ? Tu te serais sans doute tenue calme, comme tu devais le faire pendant de longues heures dans la journée. Je devrais aussi y parvenir.
Je suis obligée d'absorber de l’engrais fortifiant dilué dans de l'eau.
-Tout cela me dégoûte ! ai-je hurlé au bord de la crise de nerfs.
Tout ce qu'a trouvé ma mère à redire a été :
-Ma chérie, c'est toujours mieux que de finir emportée les policiers.
-Excuses bidon ! ai-je marmonné avant de m'enfermer dans ma chambre.
Plus tard dans la soirée je suis retournée vers ma mère pour lui demander pardon. Elle a les mêmes soucis que moi, je dois la laisser vivre elle aussi .


Vendredi 6 Mai Cher journal,
Les gendarmes sont venus nous chercher dans notre cave. Nous n'avons plus que quelques minutes pour finir de faire nos bagages ; nous partons pour le camp de Rosenschwitz en Pologne. Je t'écris mes dernières phrases, ma mort est assurée. Nous n'allons que servir la durée de notre fleuraison. Ainsi, en ce triste moment je vais faire ce que mon arrière grande cousine Anne n'a pu faire le jour de son départ. En cette année 2044, te dire :
-Au revoir Kitty..
.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beststoryforever.forumactif.org
lou
Admin
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: I will survive   Jeu 19 Mar - 17:17

Smile

_________________




Smile a lot smile smile smile smile smile smile smile mia shame what? what? what?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beststoryforever.forumactif.org
lou
Admin
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: I will survive   Sam 30 Mai - 23:55

Those memories

_________________




Smile a lot smile smile smile smile smile smile smile mia shame what? what? what?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beststoryforever.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I will survive   

Revenir en haut Aller en bas
 
I will survive
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jesus, I will survive
» How to Survive a Garden Gnome Attack
» Just survive [AMV]
» paroles " i will survive "
» Votre groupe/chanteur(se) préféré(e)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
beststoryforever :: Livres :: Science Fiction-
Sauter vers: